LISTEN


BROWSE PICTURES

(english below)

Surround était un environnement sonore constitué de tourne-disques récupérés et d'électricité… Chaque tourne-disques était utilisé comme plateau tournant, surmonté d'une équerre. Des fils de cuivres assurait un contact via le bras des tourne-disques et couraient le long de l'équerre pour frapper des baguettes métalliques disposées par huit ou dix autour des platines et reliées chacune à un haut-parleur. À chaque fois que le dispositif frappait une baguette, un haut-parleur recevait un courant 12 volts et produisait un claquement électrique. Il s'agissait de réveler l'espace sonore en utilisant un son totalement brut qui se transformait en fonction des résonnances particulières de chaque partie de l'espace. Cette installation a été crée à l'occasion d'une carte blanche du 102 à Grenoble et s'est lentement auto-détruite pendant un trimestre.
——————


Surround was a sound environment made of found turntables and electricity… Each turntable was used as a turning plate, equipped with a setsquare. Brass wires were connected through the turntables and along the setsquares as to hit metal sticks setted around each turntable by eight or ten. Each stick was then connected to a speaker. Each time the brass would hit a stick, a speaker received a 12 volt electric current and the connected speaker would pop. The aim was to reveal the space around with a raw source sound as each pop would be modulate with a different resonnance in each part of the space. This installation was created as Le 102, in Grenoble, offered a freehand, and it destroyed itself slowly during 3 months.